AccueilEurope en OccitaniePortraits de bénéficiairesTous les projets soutenus Améliorer les pistes cyclables et favoriser le (...)

Améliorer les pistes cyclables et favoriser le déplacement à vélo

Métropole de Toulouse (31)

LE SAVIEZ-VOUS ?
En France, il se vend plus de vélo que de voitures ! En 2021, il s’est vendu 2,79 millions de vélos (dont 660 000 à assistance électrique) et 1,47 million de voitures particulières.

Témoignage

Grâce aux fonds européens, Toulouse Métropole a pu réaliser 14 aménagements en faveur des modes doux et résorber autant de discontinuités cyclables. Ces pistes et voies vertes supplémentaires permettent aux habitants de se déplacer plus nombreux et de manière sécurisée à vélo, pour aller au travail ou encore emmener ses enfants à l’école.

Jean-Luc MOUDENC

Maire de Toulouse

Président de Toulouse Métropole

Voie verte de la Marcaissonne

Bon à savoir

Depuis le premier déconfinement, les français ont privilégié d’autres modes que les transports en commun pour se rendre à leur travail : l’usage du vélo a explosé. Hors périodes de confinement, comparé à 2019, il a été constaté une hausse de 27% de passages vélo, 31% en zone urbaine

(Sce : vélo et territoires, janv. 2021).

Bénéficiaire :

Toulouse Métropole est engagée, dans une politique en faveur du développement de la pratique du vélo pour les déplacements quotidiens domicile-travail visant ainsi la réduction des émissions de gaz à effet de serre et autres polluants générés par le trafic routier.

La mise en place du « plan vélo » vise les objectifs de sécurisation des déplacements cyclables en renforçant les continuités d’itinéraires, d’augmentation de la part modale du vélo, d’accompagnement des utilisateurs de ce mode.
Ce plan prévoit donc :

  • des liaisons intercommunales cyclables entre les communes de la métropole,
  • des itinéraires doux pour les trajets quotidiens entre les différents lieux attractifs communautaires (notamment zones d’emploi, établissements d’enseignements, bases de loisirs, pôles et centres administratifs et culturels, de transports en commun…)

Résumé du projet :

En raccord avec leur plan vélo, Toulouse Métropole a pu financer avec le soutien des fonds européens 6 beaux projets cyclables sur son territoire.
Ces aménagements cyclables sécurisés situés en site propre ont pour objectif de :

  • Favoriser et encourager la pratique du vélo, dans un contexte de pandémie, en créant des voies
    de circulation de modes doux sécurisés ;
  • Diminuer la part de la voiture dans les déplacements quotidiens afin de contribuer à la diminution
    des émissions de particules et de gaz à effet de serre ;
  • Assurer la jonction avec les itinéraires cyclables existants sur le territoire de la métropole ;
  • Étendre le réseau cyclable en site propre de la métropole.
Quelques chiffres

Concrètement c’est donc un total de 19 409 101,18€ investis dont 9 002 466,2€ de fonds européens (FEDER)

Le financement a permis de créer/aménager plusieurs pistes cyclables situées :

  • en direction d’établissements scolaires présents dans le sud-ouest de Toulouse Métropole :
    • voie verte Maurice Ravel – Touch
    • piste cyclable chemin du Chioulet
    • voie verte chemin de Bordeblanche – rue Cesària Evora
  • le long de la route d’Agde à Toulouse entre l’aménagement déjà réalisé et la station de métro Balma-Gramont
  • sur l’Avenue Léo Lagrange (Cugnaux)
  • dans le quartier du Mirail, sur l’avenue de la Reynerie à Toulouse. Cette piste permet de garantir une continuité entre la station de métro Mirail Université, l’Université Toulouse Jean Jaurès et le Sud de Toulouse
  • autour du giratoire avenue de la Marqueille à Saint Orens de Gameville
  • sur le chemin de la Crabe à Toulouse ;

Mais également des voies vertes situées :

  • sur le Chemin de Valette Haut à Tournefeuille
  • sur avenue de la Marcaissonne à Toulouse ;
  • sur les berges de Garonne à Gagnac sur Garonne ;
  • à Toulouse-Tournefeuille pour la liaison Basso Cambo-La Ramée ;
  • sur l’avenue Salvador Dali à Toulouse ;

Une voie express vélo a élégamment été financée : Avenue de l’Europe – Rond Point Pierre Guillaumat permettant une connexion entre la voie verte du Canal du Midi et les réseaux cyclables existants en direct de la station de métro de Ramonville et de la ZAC Toulouse Montaudran Aerospace.

Ce qui fait un total de 7,2km de pistes/voies aménagés/crées

Et le pont-pont sur la Garonne : 2 passerelles cyclables

Dans l’objectif de transformer l’île du Ramier en un vaste poumon vert accessible à tous, deux passerelles ont été créés :

  • la passerelle Rapas vise à relier le cœur de parc (secteur de l’ancien Parc des expositions) au quartier Fer-à-Cheval, en rive gauche de Garonne, ainsi qu’à l’avenue de Muret et au réseau cyclable sur la digue
  • La passerelle Empalot vise à relier le quartier Empalot en rive droite de la Garonne (avenue de Lattre de Tassigny/ rue Mombiola) au complexe sportif Daniel Faucher sur l’île du Ramier (pour arriver au Nord au pied de la villa Ramier

Bon à savoir

Vous aussi vous avez des projets vélos ?

Consultez les possibilités de financement avec le Programme Régional Occitanie FEDER, FSE+ pour 2021-2027 :

-* Brochure du Programme Régional Occitanie

-* Fiches actions : mobilité douce urbaine , voies cyclables