AccueilEurope en OccitanieWebserie Websérie "Bonjour tandem en Occitanie !"

Websérie "Bonjour tandem en Occitanie !"

Une aventure collective qui met en lumière les projets de femmes et d’hommes de notre territoire d’Occitanie.

Au travers du road trip de nos joyeux explorateurs Mouts et Milan, partons à la découverte de produits, lieux et services innovants qui font battre le cœur du monde dans lequel nous vivons.

Une série prête à réveiller nos engagements pour vibrer tous ensemble autour de celles et ceux qui ont osé… et qui ont pu compter sur le soutien de l’Europe.

C’est qui Mout’s et Milan ?

Mout’s, alias Guillaume Tisserand Mouton est un fier Gaulois et européen convaincu, amoureux du voyage et des rencontres humaines. Il est connu du grand public pour ses aventures télévisées aux côtés de son acolyte Nans dans le fameux programme “Nus et Culottés” diffusé sur France 5.

Son compagnon de route, Milan Bihlmann, est un baroudeur invétéré et un réalisateur passionné qui nous vient d’Allemagne. Il s’est notamment fait connaître à travers son “Tour du monde en 80 jours sans un sou”, un périple qu’il a partagé avec Muammer Yilmaz à la rencontre des habitants de 19 pays différents.

Aventuriers dans l’âme, ils sont porteurs de profondes valeurs humanistes et ont voulu aller au-devant des bénéficiaires de fonds européens en Occitanie pour comprendre leur parcours, leur vie, leurs projets et leurs motivations profondes.

Tandem, il roule à quoi ?

A l’énergie du collectif ! Le tandem est par définition propulsé par deux “moteurs”. Ce sont notre duo de présentateurs, mais aussi l’action conjointe de l’Occitanie et de l’Europe et celle des porteurs de projet ambitieux que vous allez découvrir. En bref, on parle ici d’une aventure collective à partager…avec vous ! Alors en selle !

En avant ?…mais vers où ?

Partons à la découverte de la région Occitanie et de ses 13 départements.
13 étapes : 13 projets !

Un premier road trip de 6 étapes en passant à Figeac dans le Lot, Florac en Lozère, Alès chez les Gardois, Frontignan dans l’Hérault, au Pic du Midi dans les Hautes-Pyrénées et enfin à Quins dans l’Aveyron.

Après une pause, la suite vous réserve bien des surprises…

Et les projets ?

Une ressourcerie pleine de ressources !

 

 

Ce projet concrétise les convictions d’une association engagée : favoriser l’insertion sociale de personnes en difficulté tout en contribuant à préserver la qualité de l’environnement.

Elle gère notamment depuis plusieurs années une recyclerie, qui a pour but de récupérer, de valoriser et de revendre des objets destinés à être jetés. Dans le cadre d’un contrat, l’employé est accompagné par un formateur technique et une conseillère en insertion professionnelle. Ils le soutiennent dans son combat et l’aident à réduire ses fragilités, notamment celles liées l’exclusion.
Un double challenge réussi !

Quelques chiffres

Coût total pour la nouvelle recyclerie : 814 938 € dont 200 000€ de fonds FEADER via le dispositif LEADER
Coût total pour la réinsertion et la formation : 35 810€ dont 17 905€ de fonds FSE


Le jean revient en France !

 

 

Ce projet poussé par la 3ème génération des Tuffery est le modèle parfait du fleuron de l’artisanat français. Au cœur même du parc national des Cévennes, le nouvel atelier Tuffery transmet chaque jour des décennies de savoir-faire à la nouvelle équipe de tailleurs-confectionneurs, la relève est en France !

L’atelier Tuffery est la plus ancienne marque française de jeans.
Depuis 125 ans et 4 générations de père et fils, l’atelier de Florac produit des jeans selon un savoir-faire exceptionnel et rare.

Grâce à la passion de 3 frères tailleurs-confectionneurs, ce patrimoine artisanal français persiste et se redéveloppe sur son territoire historique.

Quelques chiffres

Coût total du projet : 68 094€ dont 43 580,31€ de FEADER via le dispositif LEADER


De la friche industrielle à l’UrbanParc

 

 

L’Urban Parc est un lieu de loisirs unique qui favorise les rencontres intergénérationnelles au cœur même d’Alès. Le site peut accueillir diverses manifestations culturelles et est spécialement aménagé pour la pratique de sports de glisse avec un encadrement de professionnels.

Le projet repose sur la réhabilitation d’une friche industrielle de 1000 m2 au cœur d’Alès, qui participe à la revalorisation du quartier. L’Urban Parc est un lieu unique qui mixe avec succès sports de glisse, accrobranche, street-art et restauration éco-responsable.

Quelques chiffres

Coût total du projet : 260 989€ dont 78 270€ de FEDER


Coquillages grand cru !

 

 

Dans un cadre propice à l’ostréiculture et l’élevage de divers coquillages, MarNostra représente un vrai levier pour dynamiser l’économie du territoire. Ce projet vise aussi à favoriser la biodiversité grâce à la culture de coquillages oubliés.

“MarNostra” ainsi se nomme un producteur de coquillages pas comme les autres… Un objectif : celui de commercialiser des espèces de coquillages traditionnelles et oubliées, de haute volée. Pour répondre à la demande du marché français, puis à celui de l’export. À destination de la restauration, des poissonneries, des particuliers, mais aussi de la grande distribution.

Quelques chiffres

Coût total du projet : 361 174€ dont 135 440€ de FEAMP


Un projet qui tombe au Pic !

 

 

Aussi bien pour la population locale que pour les visiteurs venus d’autres contrées, le Pic du Midi est un incontournable de la région Occitanie. C’est un véritable ambassadeur de notre territoire, un fier mont d’Occitanie qui représente aussi un réel enjeu de développement économique.

Ouvert depuis l’an 2000 au public, le Pic du Midi est une structure d’accueil touristique nichée à 2800 m d’altitude. La refonte complète du parcours de visite et la création d’équipements innovants comme l’hyper-belvédère permettent aujourd’hui d’offrir aux visiteurs une expérience inoubliable au cœur d’un panorama à couper le souffle.

Quelques chiffres

Coût total du projet : 4 741 966€ dont 2 370 983€ de FEDER


Du lait en toute simplicité !

 

 

Ce projet, c’est d’abord l’histoire d’une entreprise familiale, c’est celui d’un savoir-faire préservé, l’histoire d’un terroir qui ne doit pas disparaître, car il constitue l’ADN même de nos contrées. Un projet qui préserve les valeurs d’antan.

L’histoire de Sega’lait, c’est celle d’un jeune agriculteur qui a repris une entreprise familiale centenaire, tout simplement. Un savoir-faire qui n’est ni original ni innovant, il est simple : conditionner et distribuer le bon lait de ses vaches. Au Truels, dans la commune de Quins, il exerce son activité naturellement : du lait, de l’amour et puis c’est tout.

Quelques chiffres

Coût total du projet : 50 000€ dont 10 600€ de FEADER

On a tous droit à une nouvelle chance !

 

 

Tous les ans, l’École régionale de la seconde chance de Narbonne œuvre pour améliorer la vie d’une centaine de jeunes sortis du système scolaire, sans diplômes et sans qualification. Son rôle : les aider à valoriser leurs compétences, à construire leur projet professionnel et à s’insérer durablement sur le marché du travail.

Tout au long de l’année, l’école propose un rythme alterné entre stages et présence à l’école : des cours dispensés pour leur donner les clés, une immersion en entreprise pour faciliter l’insertion professionnelle. Les étudiants ont tous un point commun : une volonté inébranlable d’aller de l’avant et de s’en sortir. Un projet qui redonne de l’espoir à des jeunes pleins d’avenir !

Ça roule au vert dans la ville rose !

 

 

La Maison du Vélo est une association très active, empreinte des valeurs de l’économie sociale et solidaire et pleinement engagée pour le respect de l’environnement.

Située en plein cœur de Toulouse, avec 1009 adhérents et près de 18 salariés, la vocation de l’association est de favoriser les modes de déplacement doux et d’encourager à la pratique du vélo au travers de la location et la vente de deux roues, de formation à la circulation urbaine et de l’entretien des bicyclettes.

Çette entreprise va faire un carton !

 

 

Cellulopack est une entreprise d’avenir qui apporte des alternatives innovantes et plus respectueuses de l’environnement dans l’univers des emballages alimentaires. Elle abandonne le plastique au profit de la cellulose moulée : une matière 100% recyclable qui permet de fabriquer des emballages nouvelle génération dans des secteurs aussi variés que la cosmétique, l’agroalimentaire ou encore l’électronique.

Un virage écologique qui mobilise tous les acteurs du territoire, des solutions nouvelles pour préserver notre environnement et notre santé.

Un village du futur !

 

 

Le Fablab de Lézat-sur-Lèze, situé au coeur de l’Ariège, met à disposition du public et des professionnels des machines et du matériel numérique afin de rendre les dernières technologies accessibles à tous, et permettre la fabrication d’objets de toutes sortes.

Un projet qui permet, à ceux qui le souhaitent, de développer leurs connaissances en menuiserie, en électronique, en mécanique ou encore en informatique. De bénéficier des conseils d’un pro, d’avoir accès à des équipements de pointe pour concevoir, créer ou encore réparer. Une belle mise en application du principe de l’intelligence collective au
service de l’environnement et de la société !

La méditerranée va sauver l’humanité !

 

 

À la fois Centre d’Enseignement et de Recherche, l’observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer accueille à ce titre des chercheurs qui étudient l’impact de l’homme sur la Méditerranée et son écosystème marin, pour apporter ensuite des solutions innovantes.

Maintenir la biodiversité, trouver des alternatives pour endiguer le réchauffement climatique et mieux connaître les richesses d’un écosystème qui possède le pouvoir de nous sauver la vie : voilà les enjeux de l’observatoire !

Et si on recommençait à manger naturel et local ?

 

 

Située à Lisle-sur-Tarn, la Ferme de Fondenise est portée par Juliette et Mathieu, un couple de maraîchers bio convaincus qu’il est encore possible de manger des produits de saison, bons pour la santé, d’origine locale et à des prix abordables.

Des agriculteurs qui ont choisi de relocaliser la production de nourriture, dans un contexte où la mondialisation et le transport de marchandises ne permettent pas de valoriser les fermes de proximité. Un challenge relevé avec beaucoup de brio et de passion !

Du lait d’ânesse pour un toucher caresse !

 

 

Au cœur du Gers, à Biran, Cécile et Manu œuvrent dans leur atelier de savons artisanaux. De la collecte des matières premières à l’emballage et jusqu’à la commercialisation, la ferme du Hitton a opté pour une production 100% naturelle.

Dans sa formule, le projet est un savant mélange d’agriculture biologique, d’élevage et de réintroduction des ânes des Pyrénées en voie d’extinction. Un projet qui fait fonctionner l’économie locale grâce à l’achat de matières premières en circuit court pour un produit cosmétique local et biologique.