AccueilEurope en Occitanie LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ ET PROMOUVOIR L’INCLUSION / (...)

LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ ET PROMOUVOIR L’INCLUSION / 2020-2021

Nom
Sans réponse
Nature du projet
  • Formation, accompagnement, orientation
  • Animation, fonctionnement, mise en réseau
  • Sensibilisation, information, communication
Date limite de candidature

31/10/2020

Date limite de candidature

Trente et un octobre deux mille vingt

Description

Programme opérationnel national Fonds social européen pour l’emploi et l’inclusion en métropole 2014-2020 / Appel à projets / OCCITANIE
LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ ET PROMOUVOIR L’INCLUSION / 2020-2021

Dernier Appel à Projets concernant l’AXE3 du Programme Opérationnel National FSE 2014-2020 émis par la DIRECCTE Occitanie pour la programmation en cours.
Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion, priorité d’investissement 9.1 visant l’inclusion active, y compris en vue de promouvoir l’égalité des chances, la participation active et une meilleure aptitude à l’emploi.
Mise en œuvre de parcours individualisés et renforcés vers l’emploi eu égard aux différents types de freins à lever, dans une approche globale de la personne.

L’intégration des actions d’insertion dans le cadre d’un parcours d’accompagnement individualisé et
renforcé s’est largement développée en France, via des dispositifs tels que le Plan local pour l’insertion et
l’emploi ou le Plan territorial d’insertion.
L’offre d’accompagnement renforcé et individualisé dans le cadre de parcours intégrés d’accès à l’emploi
(c’est-à-dire combinant des actions à vocation d’insertion professionnelle et des actions sociales) reste
cependant insuffisante au regard de l’augmentation du nombre de personnes très éloignées de l’emploi. De plus, l’ingénierie de ces parcours doit encore être améliorée : connaissance des publics et adaptation à
leurs besoins.
L’extension de la pauvreté touche plus particulièrement certaines catégories de personnes, notamment une partie des jeunes ainsi qu’une partie des parents isolés.
De surcroît, la situation de certains publics confrontés à des risques de forte exclusion dont les jeunes très désocialisés et les personnes sous-main de justice appelle des actions spécifiques.
Enfin, des solutions d’accompagnement adapté ne sont pas accessibles dans tous les territoires.
Les crédits relevant de l’Etat affectés au territoire régional de l’Occitanie sont gérés par la DIRECCTE
Occitanie.
Une part conséquente de ces derniers a été subdéléguée aux départements de la région candidats à la
gestion d’une subvention globale ainsi qu’au PLIE de Toulouse Métropole (près de 60% des crédits).
Ces crédits délégués relèvent principalement de l’Axe 3 - Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion, priorité d’investissement 9.1 visant l’inclusion active, y compris en vue de promouvoir l’égalité des chances, la participation active et une meilleure aptitude à l’emploi.

Deux départements n’ont pas candidaté pour la gestion d’une subvention globale : l’Aveyron et la Lozère.
De plus, en Haute Garonne, le Département et Toulouse métropole, gestionnaires délégués d’une
subvention globale FSE n’ont pas prévu de soutenir au moyen des crédits de l’Union Européenne, les
opérations d’accompagnement portées par les structures de l’insertion par l’activité économique (IAE).

Tous les candidats sont invités à consulter la rubrique « candidater et gérer » du site internet suivant :
http://www.fse.gouv.fr/
Et pour aller plus loin, FSE+ 2021/2027
http://www.fse.gouv.fr/fse-mag/concertation-fse-publication-de-la-v2-du-projet-de-programme-operationnelde-letat

CCI Number
Sans réponse
Domaine d'intervention

Augmenter le nombre de parcours intégrés d’accès à l’emploi des publics très éloignés de l’emploi en
appréhendant les difficultés rencontrées de manière globale » sont soutenus des projets concourant :

  • à la mise en oeuvre de parcours individualisés et renforcés vers l’emploi eu égard aux différents
    types de freins à lever, dans une approche globale de la personne,
  • à l’orientation, la formation et l’accompagnement des jeunes très désocialisés,
  • à l’amélioration de l’ingénierie de parcours
Fonds
  • PON FSE
  • FSE
Thématiques concernées
Sans réponse
Bénéficiaires potentiels
  • Particuliers Jeunes, demandeurs d’emploi, seniors…
  • Particuliers en formation supérieure ou en apprentissage Étudiants, chercheurs, apprentis
  • Entreprises individuelles Entreprises individuelles, exploitants agricoles ou forestiers (hors statut sociétaire)…
  • Petites et moyennes entreprises TPE, PME, PMI, ETI…
  • Organismes privés à but non lucratif ONG, associations, fondations, mutuelles, syndicats
  • Autorités nationales et locales Collectivités territoriales, services de l’État
  • Autres organismes publics EPCI, chambres consulaires, …
Aire d'intervention
  • 12 - Aveyron
  • 31 - Haute-Garonne
  • 48 - Lozère
Texte avec liens des fichiers à télécharger

Programme Opérationnel National FSE Emploi et Inclusion 2014-2020

Nom du programme
Sans réponse
Type de programme
  • Programme Opérationnel National FSE
Autorité de gestion

DGEFP

Budget

Total PON FSE hors Assistance Technique : 175 213 646€

Nature de programme
Sans réponse
Description

La stratégie retenue pour le programme opérationnel national du fonds social européen pour l’emploi et l’inclusion en Métropole repose sur le choix de trois axes stratégiques d’intervention complétés d’un axe dédié à l’assistance technique :

  • Accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi et les inactifs, soutenir les mobilités professionnelles et développer l’entrepreneuriat ;
  • Anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels ;
  • Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion.
Bénéficiaires
  • Organismes privés à but non lucratif ONG, associations, fondations, mutuelles, syndicats
  • Autorités nationales et locales Collectivités territoriales, services de l’État
  • Organismes publics de recherche Centre de recherche publique, université, laboratoire…
  • Autres organismes publics EPCI, chambres consulaires, …
Aires d'intervention
  • Départements d’Occitanie
Les objectifs

Les axes prioritaires 1 et 2 :
Les axes prioritaires 1 « Accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi et les inactifs, soutenir les mobilités professionnelles et développer l’entrepreneuriat » et 2 « Anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels » représentent 40 % des crédits d’intervention.
Le volet emploi comporte plusieurs dimensions qui répondent à la fois à la stratégie nationale et communautaire. Sont recherchés, l’accompagnement vers l’emploi des demandeurs d’emplois, avec un ciblage sur les catégories d’âge les plus touchées et l’amélioration du fonctionnement du service public du placement en faveur de services plus personnalisés et plus innovants. En parallèle, le soutien à la création et au développement des entreprises est encouragé. Ces orientations répondent aux principaux constats du diagnostic soulignant la segmentation du marché du travail français et les faiblesses en termes de personnalisation de l’accompagnement des demandeurs d’emploi. L’effort financier porte principalement sur les demandeurs d’emploi, particulièrement les jeunes , sur l’aide à la création et au développement des entreprises.
L’amélioration de l’employabilité des salariés, qui est l’objet de l’axe 2, constitue, par ailleurs un enjeu en termes d’emploi et de compétitivité économique. Cet axe comprend également des mesures en faveur du « vieillissement actif » dans un contexte de « tensions » démographiques et de réforme des retraites. Des crédits sont affectés à l’objectif thématique 10 « Investir dans l’éducation, la formation et dans la formation professionnelle pour acquérir des compétences et pour l’apprentissage tout au long de la vie » en complémentarité de l’action des Régions.
L’axe prioritaire 3 :
Plus de la moitié des crédits seront concentrés sur l’axe prioritaire 3 « lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion ». Cette concentration forte correspond à plusieurs enjeux : d’abord, répondre à l’augmentation du nombre de personnes en situation de pauvreté et menacées d’exclusion en accord avec le plan national pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale et améliorer l’accompagnement des publics les plus vulnérables ; ensuite clarifier la gouvernance et coordonner l’action des acteurs de l’insertion.

Modalités de sélection
  • Au fil de l’eau
Partenariat

non

Lien vers le site du programme
Texte avec liens des fichiers à télécharger

DIRECCTE Occitanie

Nom de la structure
Sans réponse
Statut juridique
  • Administration, Service déconcentré de l’Etat
Présentation

La Direccte comporte un siège régional composé de trois pôles, d’un cabinet et d’un secrétariat général et des Unités Départementales ancrées dans les départements.
Au siège, chaque pôle a la compétence pour l’ensemble du territoire régional de l’animation des politiques publiques dans son domaine.
Ces trois pôles sont :
• Le pôle T (Politique du travail)
Pour l’essentiel, il anime l’activité de l’inspection du travail mise en œuvre dans les UD.
• Le pôle 3E (Entreprises, Emploi et Économie)
Il impulse la politique emploi et développement économique mise en œuvre ou relayée dans les UD et contrôle la formation professionnelle.
• Le pôle C (Concurrence, Consommation, Répression des fraudes et Métrologie)
Il a compétence en matière de concurrence, produits viticoles et métrologie légale, et anime les Directions départementales interministérielles concernées par les sujets de consommation et répression des fraudes.

A ces trois pôles, s’ajoutent le cabinet et le secrétariat général.
Les Unités Départementales constituent l’échelon de proximité de la direction régionale pour la mise en œuvre des politiques du travail et de l’emploi, pour les missions de contrôle de la réglementation du travail, et relaient les politiques du développement économique sur les territoires.
Ces unités départementales font partie intégrante de la Direccte.
La Direccte pilote également la politique de protection des consommateurs mise en œuvre par les directions départementales chargée de la protection des populations.

Contact 1
Nom

Sandrine LABBÉ pour les projets relevant du volet « Midi-Pyrénées »

Prénom
Sans réponse
Fonction
Sans réponse
Téléphone
Sans réponse
Email

sandrine.labbe@direccte.gouv.fr

Contact 2
Nom

Gabriel MUTEL pour les projets relevant du volet « Languedoc-Roussillon »

Prénom
Sans réponse
Fonction
Sans réponse
Téléphone
Sans réponse
Email

gabriel.mutel@direccte.gouv.fr

Contact 3
Nom
Sans réponse
Prénom
Sans réponse
Fonction
Sans réponse
Téléphone
Sans réponse
Email
Sans réponse
Site internet
Sans réponse
Adresse

Siège de la Direccte Occitanie :
5, esplanade Compans Caffarelli
BP 98016
31080 Toulouse Cedex 6

Code postal

31080

Commune

Toulouse

Missions principales
  • Information d’ordre général
  • Information sur un (des) programme(s) spécifique(s)
  • Orientation en fonction d’un projet
  • Aide au montage de projets
  • Relais auprès de la presse
Public cible
  • Autres publics cibles
  • Demandeurs d’emploi, employeurs
  • Entreprises
  • Professionnels de l’éducation et de la formation continue
  • Jeunes
  • Grand Public
Département(s)
  • 09 - Ariège
  • 11 - Aude
  • 12 - Aveyron
  • 30 - Gard
  • 31 - Haute-Garonne
  • 32 - Gers
  • 34 - Hérault
  • 46 - Lot
  • 48 - Lozère
  • 65 - Hautes-Pyrénées
  • 66 - Pyrénées Orientales
  • 81 - Tarn
  • 82 - Tarn-et-Garonne
Autorite de gestion, précisez les fonds
  • FSE
  • IEJ
  • PON FSE
  • PON IEJ
Gestionnaire de fonds par délégation, précisez les fonds
Sans réponse