Fédérer les compétences scientifiques

Le bâtiment et les équipements du laboratoire LAPLACE ©A. Labat/Pole communication UT3

Le 23 septembre 2013  ont été inaugurés le nouveau bâtiment et les équipements du laboratoire Laplace/3DPHI.

Le Laboratoire plasma et conversion d’énergie (LAPLACE) est une unité mixte de recherche (UMR) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), de l'Institut national polytechnique de Toulouse et de l'université Paul Sabatier Toulouse III.
La construction du nouveau bâtiment et l’acquisition d’équipements ont  été cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le contrat de projet État-région (CPER).

Ces nouveaux aménagements vont permettre au Laplace de :
- regrouper ses équipes issues de différents groupes de recherche et actuellement dispersées sur le campus de l’université Paul Sabatier,
- développer des plateformes expérimentales et des actions scientifiques transversales,
- accueillir la plate-forme nationale d’intégration hybride en électronique de puissance (3DPHI).
 

Soutenir la recherche pour une meilleure efficacité énergétique

Les plates-formes abritées par le nouveau bâtiment du Laplace ont pour objectifs de soutenir les recherches en génie électrique et plasmas. Ces deux domaines sont au cœur des enjeux scientifiques et technologiques pour une meilleure efficacité énergétique dans le domaine de la conversion et du traitement de l'énergie électrique.

Le nouveau bâtiment permet de fédérer toutes les compétences et d'accueillir les équipes pertinentes au niveau toulousain en mettant à disposition des plates-formes adéquates. Il a vocation à proposer à la communauté nationale un carrefour de réalisation et de discussion en intégration de puissance.
Les domaines applicatifs visés concernent particulièrement les systèmes embarqués, les transports, l'énergie et l'environnement, l’aéronautique et le spatial.


Le bâtiment et les équipements du laboratoire LAPLACE©A. Labat/Pole communication UT3

Les données clés du projet

Le bénéficiaire : Université
Paul Sabatier (Toulouse III)

Le lieu :
Toulouse, Haute-Garonne

Calendrier de réalisation du projet
de novembre 2008 à décembre 2013

Le coût total éligible :   4 096 990  euros

Les financeurs :

  • Union européenne : 1 316 890 euros (FEDER)
  • État :                            836 120 euros
  • Conseil régional :     1 254 181 euros
  • CNRS :                        418 060 euros
  • Autofinancement :       271 739 euros

Pourquoi l’Europe a soutenu ce projet ?

L’Europe a soutenu la construction et l’équipement du bâtiment Laplace car ces projets renforcent le potentiel de recherche et développement de l'enseignement supérieur en Occitanie.

Glossaire

FEDER : Fonds Européen DÉveloppement Régional
CPER : Contrat de projets État-région
Laplace : LAboratoire PLasma et Conversion d’Énergie
CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
UMR : Unité Mixte de Recherche

Pour en savoir +

Voir le site internet du laboratoire Laplace : www.laplace.univ-tlse.fr


 

Sur le FEDER : fonds européen de développement régional

Sur le soutien de l'Europe à l'innovation et à la compétitivité


D'autres exemples de projets soutenus par l'Europe en Occitanie

En Occitanie, l'Europe participe au financement d'actions proches de notre vie quotidienne. Il en existe de nombreux exemples autour de nous, découvrez-les à travers cette sélection... Lire la suite >>

La liste des bénéficiaires des fonds européens

Chaque année, plusieurs milliers de projets sont soutenus financièrement par l’Union européenne dans le cadre des politiques européennes de cohésion et de développement rural, avec l’aide des fonds européens FEDER, FSE et FEADER.

Conformément au principe de transparence qui régit la mise en œuvre de ces fonds, la liste des bénéficiaires directs des politiques européennes de cohésion et de développement rural est publiée et accessible... Lire la suite >>



Partager cette page :  

Dernière mise à jour : 04/07/2017Haut