Trouvez le programme européen adapté à votre projet

Accès direct FEADER / FEDER-FSE / Pyrénées / POMAC / FSE-IEJ / Coopération

Erasmus +

2014-2020
Logo ERASMUS +
Publics éligibles
Particuliers - Organismes privés à but non lucratif - Particuliers en formation supérieure ou en apprentissage - Autorités nationales et locales - Organismes publics de recherche - Autres organismes publics - Entreprises individuelles - Petites et moyennes entreprises - enseignants ; étudiants ; adultes en formation professionnelle ; personnels ; associations et fédérations sportives.

Thématiques
Nouvelles technologies, TIC - Education, formation - Jeunesse - Sport - Vie démocratique, citoyenneté - Aides et coopérations extérieures (hors UE)

Budget pour la période : 14,77 milliards euros
Objectifs

Erasmus + regroupe les programmes de l’Union européenne intervenant dans les domaines de la formation tout au long de la vie, de la jeunesse et des sports. Il contribue également à la promotion de la construction européenne au travers de l’initiative Jean Monnet.

Il vise la réalisation des objectifs suivants :

  • réaliser les objectifs du cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation ("Éducation et formation 2020");
  • promouvoir le développement durable dans le domaine de l'enseignement supérieur ;
  • réaliser les objectifs du cadre renouvelé pour la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse (2010-2018) ;
  • développer la dimension européenne dans le sport, en particulier dans les sports de masse, conformément au plan de travail de l'Union en faveur du sport ;

Il constitue le principal programme de financement des projets liés aux cinq grands objectifs suivants (Cf. « Actions financées ») :

  • éducation et formation ;
  • coopération en matière d'innovation et d'échanges de bonnes pratiques ;
  • soutien à la réforme des politiques ;
  • activités Jean Monnet ;
  • sport.
Éducation et formation

Objectifs spécifiques

  • améliorer le niveau des compétences et des aptitudes clés en tenant tout particulièrement compte de leur pertinence vis-à-vis du marché du travail et de leur contribution à la cohésion sociale ;
  • favoriser l'amélioration de la qualité, l'innovation, l'excellence et l'internationalisation au niveau des établissements d'enseignement et de formation, notamment en renforçant la coopération transnationale entre les organismes d'éducation et de formation et d'autres parties prenantes ;
  • promouvoir l'émergence d'un espace européen de l'éducation et de la formation tout au long de la vie conçu pour compléter les réformes des politiques au niveau national et soutenir la modernisation des systèmes d'éducation et de formation ;
  • renforcer la dimension internationale de l'éducation et de la formation, notamment par la coopération entre les établissements de l'Union et des pays partenaires dans le domaine de l'EFP et dans l'enseignement supérieur, en renforçant l'attractivité des établissements européens d'enseignement supérieur et en soutenant l'action extérieure de l'Union ;
  • améliorer l'enseignement et l'apprentissage des langues et promouvoir la vaste diversité linguistique de l'Union ainsi que la sensibilisation à la dimension interculturelle ;
  • promouvoir dans le monde entier l'excellence des activités d'enseignement et de recherche en matière d'intégration européenne, à travers les activités Jean Monnet visées à l'article 10 du Règlement 1288/2013 (Cf.  «  Pour aller plus loin ») ;

Actions soutenues

  • mobilité des individus à des fins d'éducation et de formation :
    • mobilité des individus dans les domaines de l’éducation et de la formation de la jeunesse (jeunes et personnels des établissements) ;
    • masters communs ;
    • manifestations à grande échelle au service des volontaires européens :
  • coopération en matière d'innovation et d'échanges de bonnes pratiques :
    • partenariat stratégique dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse ;
    • alliances de la connaissance ;
    • alliances sectorielles pour les compétences ;
    • renforcement des capacités des structures dans le domaine de la jeunesse ;
  • soutien à la réforme des politiques :
    • dialogue structuré : rencontre entre les jeunes et les décideurs dans le domaine de la jeunesse :
  • activités spécifiques à Jean Monnet décrites à l'article 10 du Règlement ERASMUS + (Cf. Pour aller plus loin)  :
    • chaires Jean Monnet ;
    • modules de formation Jean Monnet ;
    • centres d’excellence Jean Monnet (collèges et instituts européens) ;
    • soutien Jean Monnet à des institutions et associations (prix, conférences, etc.) ;
    • réseaux Jean Monnet ;
    • projets Jean Monnet.

Financements

Quatre taux maximum de cofinancement  applicables en fonction des actions et sur la base de montants maximum définis pour chaque type de dépense : 75%, 80%, 90% et 100%.

Bénéficiaires éligibles

Elèves, étudiants, apprentis, personnel enseignant et non enseignant, organismes publics locaux, régionaux et nationaux, institutions nationales, organismes impliqués dans la formation des adultes, établissements d’enseignement supérieur, associations à but non lucratif, ONG, syndicats, organisations culturelles ou favorisant la diffusion des connaissances (ex : bibliothèque), organismes impliqués dans la formation des adultes, entreprises, centres de formation, centres de recherche, alliances sectorielles, chambres consulaires.

Règles de partenariat

De 2 à 6 partenaires minimums représentant de 2 à 3 pays ; le seuil est variable en fonction des actions.

Jeunesse

Objectifs spécifiques

  • améliorer le niveau des compétences et des aptitudes clés des jeunes, y compris des jeunes moins favorisés et permettre la participation à la vie démocratique en Europe ainsi qu'au marché du travail, la citoyenneté active, le dialogue interculturel, l'intégration sociale et la solidarité ;
  • favoriser l'amélioration de la qualité de l'animation socio- éducative ;
  • compléter les réformes politiques aux niveaux local, régional et national et favoriser le développement d'une politique de la jeunesse fondée sur des connaissances et des éléments probants, ainsi que la reconnaissance de l'éducation formelle et non formelle ;
  • renforcer la dimension internationale des activités dans le domaine de la jeunesse ainsi que le rôle des animateurs socio-éducatifs et des organisations de jeunesse en tant que structures de soutien des jeunes.

Actions soutenues

  • mobilité des individus à des fins d'éducation et de formation :
    • mobilité des jeunes dans le cadre d’activité d’éducation formelle et non formelle ;
    • mobilité des personnes actives dans les domaines de l’animation socio-éducative et les organisations de jeunesse ;
  • coopération en matière d'innovation et d'échanges de bonnes pratiques :
    • partenariats stratégiques, initiatives de jeunes, projets de citoyenneté (citoyenneté active, innovation sociale, participation à la vie démocratique, esprit d’entreprise) ;
    • plateforme informatique : connaissances et échanges de bonnes pratiques
  • soutien à la réforme des politiques :
    • mise en œuvre du programme de mesures de l'Union dans le domaine de la jeunesse, à l'aide de la Méthode Ouverte de Coordination (MOC) ;
    • renforcement du dialogue entre les structures européennes ;
    • mise en œuvre des outils de transparence et de reconnaissance (Youthpass)

Financements

Quatre taux maximum de cofinancement  applicables en fonction des actions et sur la base de montants maximum définis pour chaque type de dépense : 75%, 80%, 90% et 100% ;

Bénéficiaires éligibles

Jeunes entre 13 et 30 ans, ONG européennes de la jeunesse; ministères, entreprises sociales, organismes publics au niveau local régional ou national, associations de Régions, Groupements européens de coopération territoriale, groupes de jeunes actifs dans l’animation socio-éducative, organisations à but lucratif actives dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises, organismes publics de niveau local, entreprises, établissements d’enseignement secondaire et supérieur, centres de formation, chambres consulaires, organisations culturelles et de diffusion de la culture, animateurs.

Règles de partenariat

de 2 à 6 partenaires minimum représentant de 2 à 3 pays ; le seuil est variable en fonction des actions.

Sport

Objectifs spécifiques

  • lutter contre les menaces transfrontalières qui touchent l'intégrité du sport, comme le dopage, les matchs truqués et la violence ainsi que toutes les formes d'intolérance et de discriminations ;
  • promouvoir et soutenir la bonne gouvernance dans le sport et les doubles carrières des athlètes ;
  • promouvoir les activités de volontariat dans le sport ainsi que l'inclusion sociale, l'égalité des chances et la conscience de l'importance de l'activité physique pour la santé.

Actions soutenues

  • projets de collaboration dans le domaine du sport (au sein des instances sportives et avec les pouvoirs publics) ;
  • manifestations sportives à but non lucratif.

Financements

Deux taux maximum de cofinancement  applicables en fonction des actions et sur la base de montants maximum définis pour chaque type de dépense : 80% et 100%.

Bénéficiaires éligibles

Organismes publics en charge du sport /organisations sportives au niveau local, régional ou national, comité olympique national ou une fédération sportive nationale, ligues sportives nationales, clubs sportifs, organisations ou syndicats représentant des athlètes / des professionnels et des volontaires, organisations actives dans le domaine de la promotion de l’activité physique, organisations représentant le secteur des activités de loisirs, organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la formation ou de la jeunesse.

Règles de partenariat

3 à 12 pays membres représentés en fonction des actions.

Appels à projets

Action clé n°3 : soutien à la réforme des politiques

  • Jeunesse européenne ensemble

Call n° : EACEA/16/2018
Date limite de dépôt des candidatures : 25 mai 2018

Voir la page de l'appel à propositions

Voir la page de l'appel à propositions sur le site d'Occitanie Europe

  • Inclusion sociale et valeurs communes : la contribution du programme en faveur de l'éducation, de la formation et de la jeunesse

Call n° : EACEA/10/2018
Date limite  de dépôt des candidatures : 22 mai 2018

Voir la page de l'appel à propositions

Voir la page de l'appel à propositions sur le site d'Occitanie Europe

  • Appel à propositions Erasmus+ 2018

Call n° : EAC/A05/2017
Dates limites de dépôt des candidatures : 26 avril 2018 ; 4 octobre 2018 ;

Voir les extensions de dates sur le site d'Occitanie Europe

Voir le texte de l'appel à propositions paru au Journal Officiel de l'Union Européenne

Voir la page consacrée à l'appel à propositions 2018 du programme Erasmus+ sur le site d'Occitanie Europe

Voir le texte de l'appel à propositions consacré aux activités Jean Monnet 2018

Voir la page consacrée aux activités Jean Monnet 2018 sur le site d'Occitanie Europe

 

Relais à Bruxelles

Vous cherchez des partenaires pour monter un projet européen, des informations sur l’actualité à Bruxelles ?

Contactez l'équipe d'Occitanie Europe : office@occitanie-europe.eu
Consultez leur site Internet

Accès direct FEADER / FEDER-FSE / Pyrénées / POMAC / FSE-IEJ / Coopération



Partager cette page :  

Dernière mise à jour : 27/08/2015Haut