AccueilEurope en Occitanie 2019 AAP - Lutter contre le décrochage scolaire par la (...)

2019 AAP - Lutter contre le décrochage scolaire par la prévention

Nom
Sans réponse
Nature du projet
  • Formation, accompagnement, orientation
  • Sensibilisation, information, communication
Date limite de candidature

30/06/2019

Date limite de candidature
Sans réponse
Description

L’État en région OCCITANIE (DIRECCTE), gestionnaire délégué du programme opérationnel national fonds social européen (PON FSE), lance un appel à projets visant à lutter contre le décrochage scolaire.

En France, chaque année 140 000 jeunes en moyenne quittent le système éducatif sans avoir obtenu un diplôme de niveau IV ou V, c’est-à-dire un baccalauréat, un CAP ou BEP. Le taux de chômage des 15-24 ans non diplômés approche les 40 %.
En région ex- Midi-Pyrénées 7 600 jeunes ont été repérés, en 2012, en situation de décrochage scolaire soit 3.3 % du niveau national.
En région ex-Languedoc-Roussillon, on enregistre parmi les 18-24 ans, une proportion de jeunes la plus élevée en France, ayant quitté prématurément l’éducation et la formation : 14.7 % contre 9.7 % en moyenne nationale.

Il s’agit donc d’accompagner cette population de jeunes gens afin de prévenir le décrochage, de réduire le nombre de jeunes (de 16 à 25 ans) qui quittent le système scolaire sans solution ainsi que les sorties sans qualification.

Le programme opérationnel national a pris pour engagement d’atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020, dans le cadre d’une croissance inclusive, qui vise à assurer d’une part de nouvelles compétences et de nouveaux emplois, et d’autre part, à lutter contre la pauvreté
Concernant l’éducation, la stratégie Europe 2020 a pour objectif l’abaissement du taux de sortie précoce du système scolaire à moins de 10 %.

CCI Number
Sans réponse
Domaine d'intervention
Sans réponse
Fonds
  • PON FSE
Thématiques concernées
  • Jeunesse
  • Education
  • Décrochage scolaire
Bénéficiaires potentiels
  • Organismes privés à but non lucratif ONG, associations, fondations, mutuelles, syndicats
  • Autorités nationales et locales Collectivités territoriales, services de l’État
  • Organismes publics de recherche Centre de recherche publique, université, laboratoire…
  • Autres organismes publics EPCI, chambres consulaires, …
Aire d'intervention
  • Départements d’Occitanie
Texte avec liens des fichiers à télécharger

Programme Opérationnel National FSE Emploi et Inclusion 2014-2020

Nom du programme
Sans réponse
Type de programme
  • Programme Opérationnel National FSE
Autorité de gestion

DGEFP

Budget

Total PON FSE hors Assistance Technique : 175 213 646€

Nature de programme
Sans réponse
Description

La stratégie retenue pour le programme opérationnel national du fonds social européen pour l’emploi et l’inclusion en Métropole repose sur le choix de trois axes stratégiques d’intervention complétés d’un axe dédié à l’assistance technique :

  • Accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi et les inactifs, soutenir les mobilités professionnelles et développer l’entrepreneuriat ;
  • Anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels ;
  • Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion.
Bénéficiaires
  • Organismes privés à but non lucratif ONG, associations, fondations, mutuelles, syndicats
  • Autorités nationales et locales Collectivités territoriales, services de l’État
  • Organismes publics de recherche Centre de recherche publique, université, laboratoire…
  • Autres organismes publics EPCI, chambres consulaires, …
Aires d'intervention
  • Départements d’Occitanie
Les objectifs

Les axes prioritaires 1 et 2 :
Les axes prioritaires 1 « Accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi et les inactifs, soutenir les mobilités professionnelles et développer l’entrepreneuriat » et 2 « Anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels » représentent 40 % des crédits d’intervention.
Le volet emploi comporte plusieurs dimensions qui répondent à la fois à la stratégie nationale et communautaire. Sont recherchés, l’accompagnement vers l’emploi des demandeurs d’emplois, avec un ciblage sur les catégories d’âge les plus touchées et l’amélioration du fonctionnement du service public du placement en faveur de services plus personnalisés et plus innovants. En parallèle, le soutien à la création et au développement des entreprises est encouragé. Ces orientations répondent aux principaux constats du diagnostic soulignant la segmentation du marché du travail français et les faiblesses en termes de personnalisation de l’accompagnement des demandeurs d’emploi. L’effort financier porte principalement sur les demandeurs d’emploi, particulièrement les jeunes , sur l’aide à la création et au développement des entreprises.
L’amélioration de l’employabilité des salariés, qui est l’objet de l’axe 2, constitue, par ailleurs un enjeu en termes d’emploi et de compétitivité économique. Cet axe comprend également des mesures en faveur du « vieillissement actif » dans un contexte de « tensions » démographiques et de réforme des retraites. Des crédits sont affectés à l’objectif thématique 10 « Investir dans l’éducation, la formation et dans la formation professionnelle pour acquérir des compétences et pour l’apprentissage tout au long de la vie » en complémentarité de l’action des Régions.
L’axe prioritaire 3 :
Plus de la moitié des crédits seront concentrés sur l’axe prioritaire 3 « lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion ». Cette concentration forte correspond à plusieurs enjeux : d’abord, répondre à l’augmentation du nombre de personnes en situation de pauvreté et menacées d’exclusion en accord avec le plan national pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale et améliorer l’accompagnement des publics les plus vulnérables ; ensuite clarifier la gouvernance et coordonner l’action des acteurs de l’insertion.

Modalités de sélection
  • Au fil de l’eau
Partenariat

non

Lien vers le site du programme
Texte avec liens des fichiers à télécharger